Une rencontre pour l’écoute, la sensibilisation et le développement social

Écrit le 20 février 2019

La Corporation de développement communautaire des Hautes-Laurentides (CDCHL) a tenu, le 20 février dernier, une rencontre de sensibilisation et d’écoute en faveur du développement social. 73 personnes ont participé à l’événement. Les partenaires multisectoriels conviés à la rencontre avaient comme but d’identifier les enjeux et priorités reliées au développement social dans la MRC d’Antoine-Labelle.

Pour l’occasion, les participants invités étaient les élus et gestionnaires de la MRC, les agents et gestionnaires de ministères régionaux, les acteurs du développement économique ainsi que ceux du développement social et communautaire.

CONCERTATION ET MOBILISATION

Par cette rencontre, on voulait d’abord de partager connaissance et vision commune du développement social entre les partenaires de la communauté. Cette rencontre visait la concertation et la mobilisation de l’ensemble de la communauté: citoyens, organisations et milieux municipaux, entrepreneuriaux, institutionnels et communautaires pour l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

Elle veut permettre aux acteurs de se doter d’une compréhension commune des réalités locales et régionales pouvant permettre l’identification d’actions collectives et de porteurs de ces actions favorisant l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Une rencontre de sensibilisation et d’écoute se tiendra dans chacune des huit MRC de la région. La deuxième rencontre locale avait donc lieu à Mont-Laurier, sous la gouverne de la CDCHL.

Marie-Hélène Gaudreau, directrice de la CDCHL et Laure Voilquin, directrice générale de Centraide Gatineau-Labelle-Hautes-Laurentides et présidente du CRDSL ont pris en charge l’animation permettant ainsi la participation active de l’ensemble des personnes présentes.

«Je suis vraiment fière de la mobilisation de cette rencontre. Il y avait des gens des différents réseaux, autant des élus municipaux que des représentants régionaux et même des gens du CISSS. (…) L’ensemble des participants se sont levés, déplacés et se sont vraiment impliqués. Ça a été un gros travail qui a répondu à nos objectifs de sensibilisation au développement social», a expliqué Mme Gaudreau.

OBJECTIFS

Les points importants de la rencontre étaient de mettre en évidence les enjeux propres à la région ainsi que ceux des milieux locaux et saisir cette occasion en lien avec le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale (PAGIEPS). On désirait aborder différents financements et autres bailleurs de fonds ainsi que consolider une démarche fédératrice permettant d’avoir un interlocuteur régional reconnu, notamment par les milieux territoriaux du développement social des Laurentides. On veut aussi permettre des retombées qui pourraient contribuer à la mise en place de politiques, de services et de structures adaptées aux réalités sociales des collectivités de la région des Laurentides et instaurer une alliance pour des environnements favorables aux saines habitudes de vie dans la région. Cet exercice se déroule dans le cadre d’une tournée régionale qui prévoit des rencontres dans chacune des MRC des Laurentides.

Les séances d’écoute organisées dans chacune des MRC des Laurentides mèneront à un Forum régional sur le développement social au printemps 2019. Cette rencontre fait suite à la Conversation régionale organisée par le Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides, qui a eu lieu en 2018. Elle vise à permettre à l’ensemble des acteurs locaux et régionaux d’agir avec une vision d’avenir concertée pour l’amélioration des conditions de vie de la population des Laurentides.

– Article tiré du Journal Le Courant 27 Février 2019. Rédiger par Kathleen Godmer

Logo de la Corporation de développement communautaire des Hautes-Laurentides